10 erreurs que les femmes font au lit

Inutile de jouer les stars du X ou de connaître les positions du Kamasutra sur le bout des doigts pour faire plaisir à son partenaire ! Mais alors que l'on croit bien faire, notre attitude provoque parfois l’effet inverse. Le Dr Jean-Roger Dintrans, psychiatre et sexologue, nous éclaire sur dix bourdes que les femmes peuvent commettre au lit.

Refuser de faire l'amour en dehors du lit

Confortable, à l'abri des regards indiscrets, la chambre semble le lieu idéal de l'intimité du couple. C'est pourquoi elle reste, à vos yeux, l'endroit-roi de vos ébats. Pourquoi ça peut être une erreur : « Si l'envie prenait à l'homme de faire l'amour ailleurs, il ne faut pas refuser systématiquement, car il risquerait de perdre toute initiative par la suite », éclaire le Dr Jean-Roger Dintrans. Si la monotonie guette, prenez des risques : changez vos habitudes. Sans aller jusqu'à l'exhibitionnisme, restez ouverte à l'expérimentation. Il y a tant d'endroits à explorer dans votre maison !

Repousser ses avances trop souvent

Libido en berne, journées bien remplies, soucis quotidiens... Les raisons ne manquent pas pour calmer les ardeurs de votre homme. Pourquoi ça peut être une erreur : « Si les refus sont trop fréquents, l'homme ne manifestera plus son désir et pourra attendre, par la suite, l'initiative de sa femme. A la longue, son désir pourrait disparaître », éclaire le psychiatre. « Si l'idée de faire l'amour vous agace, voire vous dégoûte, il ne faut pas se forcer. En revanche, si les refus sont motivés par la paresse, alors il faut savoir faire des efforts », poursuit-il. Si le désir est là mais en sommeil, demandez à votre homme de vous aider à le réveiller.

Éteindre systématiquement la lumière

Faire l'amour dans le noir est un grand classique féminin. Mais il ne fait pas forcément la joie du partenaire masculin. Pourquoi ça peut être une erreur : « Derrière le fait d'éteindre la lumière, il y a deux niveaux : la peur de se montrer telle que l'on est, ou l'idée que la sexualité ne doit pas se voir. C'est aussi un indice pour l'homme : a priori, la femme ne va pas être très fantaisiste dans sa sexualité », décrypte le sexologue. Si votre pudeur trouve racine dans vos complexes, ne privez pas votre homme de la vue de votre corps. Rassurez-vous, il vous désire telle que vous êtes !

Attendre qu’il manifeste du désir

Aux prémices de votre relation, votre partenaire, fou de désir pour vous, ne manquait pas de vous le faire savoir. Aujourd'hui, la fougue des débuts n'est plus la même. Vous attendez qu’il vienne vers vous mais commencez à douter.Pourquoi ça peut être une erreur : « Les femmes confondent parfois désir immédiat et intérêt pour la sexualité. Au bout d'un certain temps de relation, la seule vue du corps de sa partenaire ne va plus suffire à provoquer l'excitation de l'homme. Celle-ci se déclenche de façon plus complexe », éclaire le Dr Jean-Roger Dintrans. Que votre compagnon ne manifeste pas son désir « physiquement » ne veut pas dire qu'il n'en a plus. Prenez les choses en main pour réveiller, en douceur, son excitation !

En faire un peu trop

A haleter de désir ou à hurler de plaisir, vous pensez le booster et ne vous privez pas de lui faire apprécier la richesse de vos vocalises. Pourquoi ça peut être une erreur : « Si l'excitation de l'un entraîne l'excitation de l'autre, donner une impression trop théâtrale de son ressenti va être perçu comme inauthentique et détruire le charme du moment », explique le sexologue Jean-Roger Dintrans. Rien ne sert de se donner en spectacle. On peut forcer un peu la manifestation de son excitation mais éviter l’exagération.

Eviter tout contact avec son sexe

Au moment des préliminaires ou pendant l’acte, vous évitez avec soin de toucher son sexe. Pourquoi ça peut être une erreur : « Celles qui évitent ce genre de contact ont généralement des inhibitions. Elles relient cette pratique à un acte masturbatoire, un  geste mécanique destiné à provoquer une érection et le pensent sale, dégradant, humiliant », indique le sexologue Jean-Roger Dintrans. Rassurez-vous, donner du plaisir à votre partenaire n'atteindra en rien l’image qu’il a de vous.

Confondre plaisir masculin et plaisir féminin

Vous lui pincez les tétons, vous vous approchez de sa zone anale sans sa permission, avec en tête une seule quête : lui révéler des plaisirs encore insoupçonnés, sa part de féminité.Pourquoi ça peut être une erreur : « On aborde le monde à partir du sien et on extrapole l'inconnu à partir de ce que l'on connaît de soi. Or, il y a, dans le monde féminin et le monde masculin, des choses qui ne sont pas extrapolables », éclaire le Dr Jean-Roger Dintrans. Si le maniement de ces tétons ou l'exploration de sa zone anale sont pour lui sources de plaisirs, tant mieux. Si ce n'est pas le cas, n'insistez pas !

Ne penser qu'à son propre plaisir

Pendant l'acte, vous avec tendance à vous concentrer uniquement sur vos sensations, au risque de délaisser votre partenaire. Pourquoi ça peut être une erreur : « Certaines femmes ont une sexualité épanouie mais, avec le temps, deviennent égoïstes. Leur partenaire a l'impression d'être seul et de s'ennuyer. D'autres ont des problèmes d'accès au plaisir et se concentrent sur leurs sensations. Mais cette obsession les empêche de se laisser-aller et leur plaisir leur échappe », décrypte le Dr Jean-Roger Dintrans. S'il faut parfois se montrer égoïste, il faut aussi savoir donner. Votre mission : osez lâcher prise.

Rester sourde à ses fantasmes

Confiant, il vous livre son jardin secret. Mais loin de le partager, vous êtes choquée et lui faites savoir.Pourquoi ça peut être une erreur : « Il faut se souvenir qu’un fantasme est une sorte d’image, d’histoire associée à une attente de plaisir et qui n'est donc pas nécessairement fait pour être passé à l'acte Si nous ne partageons pas forcément les mêmes, il n y a pas lieu de les stigmatiser pour autant », éclaire le Dr Jean-Roger Dintrans. Pour entretenir l'intimité du couple, mieux vaut savoir en partager une partie, même s’il n’est pas souhaitable de tout se dire. Dans le cas où la réalisation de ce fantasme vous paraît envisageable, vous n’êtes pas tenue de le faire dans l’instant si vous ne vous sentez pas prête. Prenez le temps de vous y préparer mentalement.

Suivre les conseils des magazines à la lettre

« Devenez incollable sur le sexe », « Tout ce que vous devez savoir sur le plaisir masculin », « Dix positions à tester d'urgence » : livres, manuels et rubriques sexo des magazines promettent de faire de vous une déesse du sexe. Le danger est de voir ces conseils comme la route à suivre.  Pourquoi ça peut être une erreur : « La sexualité a à voir avec la spontanéité, l'intimité du jeu. Quand on part avec un protocole, on perd tout naturel. Les conseils des magazines, c'est bien pour réfléchir sur soi mais il ne faut pas les avoir en tête au moment de faire l'amour. Comme le disait René Char, il faut prévoir en stratège et agir en primitif », conseille le sexologue Jean-Roger Dintrans. Alors inspirez-vous, et désapprenez au moment de passer à l'acte !

 

Source : femmesplus.fr

VOIR AUSSI

Sexualité: 10 choses à savoir sur les petites lèvres !
12 Déc 2017
Sexualité: 10 choses à savoir sur les petites lèvres !

Les petites lèvres, on y passe, on les voit, mais l'on ne s'y arrête pas souvent. Elles sont plus un [ ... ]

Lire Plus...
Peut-on jouir en une minute ?
11 Déc 2017
Peut-on jouir en une minute ?

Après des siècles d’obscurantisme, le clitoris revient sur le devant de la scène. Organe-clé du [ ... ]

Lire Plus...
Quel est le meilleur moment pour faire l`amour en fonction de votre âg...
08 Déc 2017
Quel est le meilleur moment pour faire l`amour en fonction de votre âge ?

Et si tout était une question de timing ? Un expert de l’université d’Oxford a découvert que faire [ ... ]

Lire Plus...
Orgasme féminin : clitoridien ou vaginal, quel est le plus intense ?
07 Déc 2017
Orgasme féminin : clitoridien ou vaginal, quel est le plus intense ?

Eh oui, les femmes peuvent avoir plusieurs types d'orgasmes : clitoridien, vaginal, anal, mammaire… [ ... ]

Lire Plus...
Comprendre et traiter les douleurs lors de rapports sexuels chez la fe...
30 Nov 2017
Comprendre et traiter les douleurs lors de rapports sexuels chez la femme

Le vaginisme, une contraction douloureuse et involontaire du vagin, et la vestibulodynie, une sensation [ ... ]

Lire Plus...
Baisse de libido: comment aborder le sujet avec son partenaire?
28 Nov 2017
Baisse de libido: comment aborder le sujet avec son partenaire?

Parler de sexualité n'est pas toujours aisé. Comment parler de certains problèmes que nous rencontrons [ ... ]

Lire Plus...