Awa Diarra-Siby: ``Pas besoin d`être riche pour porter ce qui est beau``

Awa Diarra-Siby, jeune ivoirienne vivant aux Etats-Unis, titulaire d’un master en audit et contrôl de gestion est la fondatrice de Imane Beauty, une marque de bijoux et de produits cosmétiques. Dans cette interview, elle a accepté de partager avec nous le secret de sa réussite.

Comment êtes-vous rentrez dans le monde des affaires ?

Après mes études j’ai travaillé dans une banque et quelques années après j’ai fait la rencontre de mon époux qui vit aux Etats-Unis. Etant donné que la femme est amené à suivre son époux, après le mariage,  j’ai démissionné pour le rejoindre. Arrivée là-bas, j’étais déjà enceinte de six mois. Ne connaissant ni le pays ni la langue pour la personne active que je suis c’était difficile et le fait de rester à la maison à ne rien faire me torturait . J’ai alors décidé de reprendre le commerce de bijoux que je faisais quand j’étais à Abidjan. J’ai donc contacté un fournisseur mais il fallait commander une grande quantité. Mon investissement étant limité, il me fallait trouver d’autres activités  qui allaient me permettre d’augmenter mon capital tout en ne m’éloignant pas de mon objectif qui était la vente de bijoux. J’ai donc commencé la vente de mèche ''humain'' qui se vendait très bien à l’époque. C’est comme cela que j’ai pu augmenter mon  capital. J’ai donc recontacté mon  fournisseur et je leur ai clairement expliqué ce que je voulais et ce que j’avais pour démarrer mon activité. En effet, j’ ai fait comprendre au responsable de l’usine comme on le dit chez nous : “ c’est petit qui un jour devient grand”. Grâce à Dieu, J’ai su les convaincre car j’avais 6 ans d’expériences dans ce domaine ( j’ ai commencé la vente de bijoux depuis la classe de terminale)  et ils m’ont donné ma chance. J’ai commencé avec 500 modèles. En deux mois j’ai dépassé leur attente et ils ont eu confiance en moi. J’ai commencé avec des grossistes dans différents pays dont le Mali, le Burkina, le Gabon et bien d’autres. Ce qui m’a bien aidé au début et il fallait élargir le détail et agrandir mon réseau. J’ai donc crée une page Facebook pour mes clientes vivant  en Afrique. Avec le décalage horaire ce n’était pas facile car il fallait  répondre aux attentes des clientes et aussi les convaincre sur la qualité de nos produits. Je ne dormais presque plus et surtout avec un bébé ce n’était pas facile. J’étais disponible 24/24h sur ma page facebook. En plus de tout cela, je continue mes cours et je  fais aussi du consulting afin  d’aider certaines femmes à démarrer leur activité. En effet, Il y a des femmes qui m’ont approché et m’ont demandé conseils et de l’aide pour monter leurs affaires. C’est ma manière à moi d’aider mes sœurs et mon pays.

Parlez-nous de votre marque Imane Beauty ?

Les bijoux fantaisies de Imane Beauty sont des bijoux classes qui sont accessibles à tout le monde, pour les mariages, les galas…Les clientes aujourd’hui font la pub pour moi puisqu’elles ont été convaincu par la qualité de mes produits et ont aussi reconnu que Imane Beauty était une marque de confiance. C’est ainsi que j’ai crée cette compagnie. Certaines stars américaines portent certains bijoux de ma collection juste pour dire que les bijoux fantaisies et nos modèles sont très convoités . Nos bijoux font très habillé et lorsqu’ils sont très bien entretenus, ils sont durables. Il y’a maintenant deux ans J’ai décidé d’agrandir la marque Imane Beauty en  me lançant dans la cosmétique. Nous avons lancé 10 couleurs de rouge à lèvres que les gens ont beaucoup aimé. Je me base toujours sur l’Afrique, sur les besoins de mes clientes pour mes créations. Nous avons donc créé des rouges à lèvres qui en plus d’être mattes hydratent les lèvres et durent plus de 8 heures. Il y’a un mois, nous avons ajouté à notre collection 8 couleurs de gloss, un mascara et un baume à lèvres . Actuellement nous travaillons sur la confection de nos fonds de teint, nos eyeliner etc… Nous souhaiterons avoir une gamme complète.

Sachant que le marché envahi par la contrefaçon, comment faites- vous pour protéger votre marque ?

La marque Imane Beauty en Côte d’Ivoire et aux Etats-Unis est sécurisée. Aucune personne ne peut utiliser le nom commercial sous peine de poursuite. Aussi vous pouvez toujours reproduire mes produits mais ça ne sera pas comme l’originale, la qualité  fera la différence et nos prix sont accessibles à tout le monde. Le prix bas prix est de 8 000 francs CFA et le plus haut est de 20 000 pour les bijoux, c’est pas génial? Pas besoin d’être riche pour porter ce qui est beau. 

D’où est venu le nom Imane Beauty ?

Imane est le nom de mon adorable fille, qui veut dire la foie. Elle était  tellement belle que j’ai juste ajouté beauty qui signifie beauté en français pour avoir le nom de la marque. Elle a aujourd’hui trois ans et à le même âge que ma compagnie. Ma fille m’a beaucoup  inspirée et motivée.

Quel est votre produit fard actuellement ?

Les bijoux, les rouges à lèvres, le mascara… tous mes produits sont des produits fard à cause de leur qualité. Pour nos produits cosmétiques, nous utilisons des ingrédients tels que l’huile d’avocat, le beurre de karité, l’huile de ricin, l’aloe vera, la vitamine E etc.... Tous les produits sont testés. J’essaye moi même les produits des mois avant de les mettre sur le marché.

Pourquoi avoir commencé par les rouges lèvres et non le fonds de teints…?

Il est difficile pour une femme de se séparer de son fond de teint, par contre, une dame peut avoir plusieurs rouges à lèvres. Je regarde d’abord ce qui est facile à changer pour une femme (bijoux, rouge à lèvres, gloss) avant de  sortir mes produits. J’essaye de changer les habitudes de la cliente petit à petit. Je veux qu’elle ait confiance en moi et en mes produits.

Combien d’employés avez-vous dans votre compagnie ?

(Rire) je suis la seule. C’est ma stratégie, en tant qu’entrepreneur. Si tu as la possibilité de faire certaines choses toi même fait le, surtout au début. Tu as ta vision qui n’est pas forcement celle des autres. J’ai commencé sur fond propre et je fais le maximum pour avoir moins de charges pour le moment. Aux Etats-Unis ma boutique est online. J’ai pas de boutique physique. Je paye juste mon store online. Cela me permet d’augmenter ma quantité de production. Aujourd’hui grâce à Dieu, mes activités prospèrent car j’ai pris le temps de bien me préparer. Je suis en Côte d’ivoire présentement pour ouvrir ma boutique et c’est à ce moment que je vais commencer à employer du personnel. Sinon je fais tout moi même.

Avez-vous un conseil à donner à toutes ces dames qui aimeraient se lancer dans ce business et qui ne savent pas comment et quoi faire?

Je dirai à ces dames de ne jamais abandonner parce que tout début est difficile. Elles ne doivent jamais perdre de vue leur objectif. Le plus important, c’est de faire quelque chose que vous aimez, quelque chose qui vous passionne. On obtient toujours de meilleurs résultats  lorsqu’on est passionné par ce qu’on fait.. Commencez doucement, réduisez les charges au maximum, pour faire plus de bénéfices et surtout, qu’elles soient fortes et courageuses. 

Mon secret c’est :  tu aimes, tu te lances et tu luttes malgré les obstacles.

 

Mam Dieng

VOIR AUSSI

Danièle Sassou N’guesso, celle qui est née à Dakar et qui voulait chan...
17 Sep 2018
Danièle Sassou N’guesso, celle qui est née à Dakar et qui voulait changer la situation des femmes en Afrique

Danièle Sassou N’guesso, celle qui est née à Dakar et qui voulait changer la situation des femmes [ ... ]

Lire Plus...
Patricia Nzolantima : « Les femmes africaines réussiront là où les hom...
14 Sep 2018
Patricia Nzolantima : « Les femmes africaines réussiront là où les hommes ont échoué ! »

Fondatrice de plusieurs entreprises, dont le magazine International Working Ladies et l’outil de microcrédit [ ... ]

Lire Plus...
Elisabeth Moreno, la Capverdienne promue PDG de Lenovo France
13 Sep 2018
Elisabeth Moreno, la Capverdienne promue PDG de Lenovo France

Si à 48 ans, elle est nommée patronne de la filiale française du groupe chinois Lenovo, Elisabeth Moreno, [ ... ]

Lire Plus...
La sénégalaise Ndeye Fatou Kane distinguée pour le Prix Jeunesse des m...
12 Sep 2018
La sénégalaise Ndeye Fatou Kane distinguée pour le Prix Jeunesse des moins de 35 ans qui font bouger l`espace francophone

C’est la gagnante du Prix Jeunesse des moins de 35 ans qui font bouger l’espace francophone dans la [ ... ]

Lire Plus...
Kamissa Camara, 35 ans, nouvelle ministre des affaires étrangères du M...
11 Sep 2018
Kamissa Camara, 35 ans, nouvelle ministre des affaires étrangères du Mali

La nouvelle chef de la diplomatie malienne fait partie du gouvernement dont la liste des membres a été [ ... ]

Lire Plus...
Tuberculose et Nutrition : la chanteuse sud-africaine nommée Ambassade...
06 Sep 2018
Tuberculose et Nutrition : la chanteuse sud-africaine nommée Ambassadeur de bonne volonté du NEPAD

Yvonne Machaka, plus connu sous son nom d’artiste Yvonne Chaka Chaka est depuis le 1er août dernier, [ ... ]

Lire Plus...