Le supplice du coucher chez les enfants

Environ 40% des enfants de moins de 3 ans souffrent de réveils fréquents, de difficultés d’endormissement ou de réveillent précoces le matin et n’arrivent pas à atteindre une quantité suffisante de sommeil. Cette quantité varie d’un enfant à l’autre selon l’âge. Ainsi, même les tout-petits peuvent souffrir de troubles du sommeil. Les pédiatres entendent souvent les parents qui se plaignent parce que leur enfant ne dort pas ou suffisamment (et empêche de fait eux aussi de dormir !).Les enfants insomniaques ne se sont pas somnolents mais au contraire bien éveillés et attentifs. Ils présentent même des symptômes d’hyperactivité, de nervosité et des troubles de l’humeur. Des facteurs physiques peuvent en être responsables (faim, coliques, poussées dentaires…) mais la plupart du temps il s’agit de mauvaises habitudes que les parents leur ont données, en les prenant dans les bras (ce qui a en plus pour effet de les réveiller tout à fait).Tous les enfants se réveillent une ou deux fois par nuit : certains pleurent, d’autres non, certains se rendorment tout seuls, d’autres requièrent la présence d’un parent. Cela dépend de la façon dont ils ont été habitués.

Comment peut-on intervenir ?

En enseignant aux parents quelques principes d’hygiène du sommeil, en leur apprenant à faire endormir l’enfant et à gérer les réveils nocturnes, grâce à quelques techniques comportementales. En résumé, on apprendra à la mère et au père à faire endormir leur enfant d’une certaines manière, à créer des rituels spécifiques de façon à observer à chaque fois les mêmes conditions pour l’endormissement. Cela rassurera l’enfant, on arrive à résoudre les problèmes dans la majorité des cas. Il est rare qu’une intervention pharmacologique s’avère nécessaire.

Comment se présentent les troubles du sommeil chez les enfants plus grands ?

Chez les enfants qui sont en âge scolaire, ils présentent des difficultés à s’endormir, se réveillent fréquemment ou très tôt pour aller à l’école ou chez la nourrice. Le manque de la mauvaise qualité du sommeil se répercute inévitablement sur la scolarité, ces enfants ont du mal se concentrer et accusent souvent un retard considérable. Le problème vient aussi du fait que le manque de sommeil s’instaurant précocement, il se maintient lorsque l’enfant grandit et a tendance à devenir chronique.

Est –il fréquent de trouver des enfants de cette tranche d’âge qui ne réussissent pas du tout à trouver le sommeil ?

L’âge scolaire est la période de la vie pendant laquelle on atteint la meilleure qualité de sommeil. Nous ne devrions donc pas rencontrer de cas d’insomnie infantile. Si un enfant souffre d’insomnie c’est qu’il a un problème, qui peut dans ce cas être d’ordre physique (otite, difficultés gastriques, poussées dentaires …) ou psychique.

Sylvie Fofana, une femme au grand cœur

L'Ong ''WOROBA'', avec à sa tête Madame Sylvie Fofana a apporté lors de son récent passage en Côte D'Ivoire, assistance et secours aux enfants blessés de la bousculade du 1er janvier au Plateau. Cette Ong a pour objectif de lutter contre la pauvreté.Tout en vivant à Paris cette Dame au grand coeur n'hésite pas à envoyer des kits scolaires, des médicaments et des fonds pour aider les populations de son pays. Il faut aussi noter qu'après 17 ans d’exercice en tant que nounou, l’Ivoirienne Sylvie Fofana est arrivée à un constat amer : trop d'abus de certains employeurs contre les gardes d’enfants. Révoltée par cette situation, elle a alors décidé de créer une association dénommée ANIF (Association des Nounous D'Ile-de-France) et un syndicat ( Syndicat professionnel des gardes d'enfants à domicile ou SPGED) afin de défendre les Droits des Nounous face aux employeurs.

Le tout premier jour d’école de votre enfant

Le premier jour d’école est un événement bouleversant, et ceci non seulement pour l’enfant. Les parents aussi croisent les doigts pour que tout se passe pour le mieux et pour que leur enfant se plaise à l’école.

Bonne préparation
Il est important que vous soyez tous deux biens préparés à ce moment important. Mettez votre enfant au lit à temps pour qu’il soit bien reposé. Parlez de l’école avec lui et approchez le sujet de manière positive. Préparez son cartable avec lui et expliquez-lui ce qui va se passer, pas à pas. Essayez d’accompagner votre petit à l’école et dites-lui qu’il est possible que quelqu’un d’autre de la famille viendra le chercher.

Etape difficile
Même quand vous avez pris tout votre temps pour tout bien préparer, il est fort probable que votre enfant pleurera à chaudes larmes. Le premier jour d’école est très impressionnant, car ce n’est pas rien de voir tous ces nouveaux enfants. Il s’agit d’un grand changement, même pour les enfants qui ont été à la crèche. A partir de maintenant, votre enfant n’est plus un bébé !

Quelques conseils

Les petits ne doivent pas seulement s’habituer à leur nouvelle vie, ils doivent également apprendre à se séparer de leur maman et papa. Il est important d’être gentil mais ferme. Ne restez pas trop longtemps dans la classe et dites-lui qu’il peut rentrer plus tard. Il oubliera vite ses larmes dès qu’il fait connaissance avec sa maîtresse et les autres enfants et quand il découvrira l’arsenal de nouveaux jouets !

A ne pas oublier :

N’oubliez pas de mettre dans son sac son doudou préféré, si l’école l’accepte. Il peut aider votre enfant en cas de gros chagrin;

Glissez un bon petit gâteau dans son cartable ;

Prévoyez une culotte de rechange dans son sac et habillez-le avec des vêtements confortables et faciles à ôter ou à mettre.

Retour à la maison
Votre enfant sera sans doute très fatigué quand il rentre de l’école, et il sera donc plus sensible. Ne manquez jamais de lui demander si sa journée s’est bien passée. Félicitez-le s’il dit qu’il a été sage et s’il ramène un dessin ou un bricolage. Ne vous inquiétez pas si votre rejeton pleure à nouveau le lendemain. Au bout de quelques semaines il sera complètement intégré et tout fier d’être un grand maintenant.

VOIR AUSSI

Une enfant de 12 ans crée une application pour communiquer avec sa gra...
21 Jui 2017
Une enfant de 12 ans crée une application pour communiquer avec sa grand-mère malade d’Alzheimer

Grâce à l'application créée par cette enfant de 12 ans, les patients atteints d'Alzheimer peuvent [ ... ]

Lire Plus...
Comment distinguer le bégaiement de l`hésitation normale chez un enfan...
15 Jui 2017
Comment distinguer le bégaiement de l`hésitation normale chez un enfant? Et quand consulter?

Le bégaiement est un trouble de la parole. Il se caractérise par des hésitations importantes et fréquentes [ ... ]

Lire Plus...
Doit-on donner des suppléments de vitamines et de minéraux aux jeunes ...
13 Jui 2017
Doit-on donner des suppléments de vitamines et de minéraux aux jeunes enfants ?

La prise de suppléments de vitamines et de minéraux n’est pas recommandée de façon générale pour [ ... ]

Lire Plus...
A 10 ans, il a déjà créé cinq applis
12 Jui 2017
A 10 ans, il a déjà créé cinq applis

Le prochain Steve Jobs est peut-être australien. Yuma Soerianto, jeune développeur australien de 10 [ ... ]

Lire Plus...
Notre enfant nous a surpris en train de faire l`amour: comment réagir?...
02 Jui 2017
Notre enfant nous a surpris en train de faire l`amour: comment réagir?

Se faire surprendre par ses enfants en plein ébat: une situation gênante que connaissent de nombreux [ ... ]

Lire Plus...
Les signes d`alerte d`un AVC chez l`enfant
23 Mai 2017
Les signes d`alerte d`un AVC chez l`enfant

L’accident vasculaire cérébral (AVC) survient lorsque la circulation normale du sang vers le cerveau [ ... ]

Lire Plus...