Les adolescents courent des risques avec le téléphone Portable ḷ

Les adolescents ne quittent plus leurs téléphones portables. Ces derniers émettent cependant des ondes électromagnétiques potentiellement dangereuses pour leur santé. Ce que beaucoup de parents et d’ados même ignorent.

-Les Ados et le téléphone portable

Le phénomène de société qui a popularisé le mobile auprès des ados est l’augmentation du nombre de divorces. Pour des raisons pratiques, les adolescents issus de familles recomposées ou monoparentales ont été équipés de téléphones portables. Mais ce phénomène est rapidement devenu une mode à part entière. Il devient rare de croiser un ado qui ne possède pas de téléphoneportable car la première fonction d’un mobile pour un adolescent est sociale. L’adolescence étant un moment clé du passage de l’enfance à l’âge adulte, le mobile est devenu un symbole d’indépendance et de reconnaissance sociale. Pour nos adolescents, avoir un téléphone portable permet de se faire accepter par le groupe. Par ailleurs, le mobile offre une plus grande liberté aux adolescents qui s’en servent pour affirmer leur indépendance et leur liberté d’expression, face à leurs parents.

-Le téléphone portable nuit aux ados

L’utilisation des téléphones portables par les ados présente cependant certains risques, à l’instar d’Internet. D’une part, il est difficile pour les parents de contrôler l’usage que leurs adolescents font de leur mobile. Chaque jour, on en constate les dérives. Les téléphonesportables peuvent être utilisés par les ados pour tricher lors d’examens ou pour filmer des scènes de violence qui sont ensuite publiées sur Internet et les réseaux sociaux.

Mais le principal risque lié à l’utilisation de ces téléphones portables est la dépendance. Accros à leur mobile, les adolescents passent de longues heures suspendus à leur téléphone portable, échangeant communications, SMS, MMS, email, etc. avec leurs contacts. Le mobile devient alors un facteur d’isolement au sein de la famille.

-Ce que les parents doivent faire pour gérer cette situation

Il ne faut pas pour autant considérer le téléphone comme l'ennemi public numéro un, responsable de la crise d'adolescence ou des conflits familiaux. Les parents doivent apprendre à gérer une relation à trois entre eux, l'enfant et le téléphone. Ils doivent prendre le temps du dialogue et rester les référents de leur enfant en cas de problème. En diabolisant le portable, ils risquent de sortir du jeu.

VOIR AUSSI

Les dangers des réseaux sociaux et surtout Facebook pour nos adolescen...
14 Nov 2017
Les dangers des réseaux sociaux et surtout Facebook pour nos adolescents!

Actuellement, l’endroit où il faut être est Facebook. Ce nouveau réseau social a déclenché un véritable [ ... ]

Lire Plus...
Pakistan : mariée de force, elle tue 13 personnes avec du lait empoiso...
31 Oct 2017
Pakistan : mariée de force, elle tue 13 personnes avec du lait empoisonné

Destiné à son mari, le verre de lait en question a été versé dans un lassi, bu par plusieurs personne [ ... ]

Lire Plus...
Les ados dorment moins, la faute aux smartphones ?
24 Oct 2017
 Les ados dorment moins, la faute aux smartphones ?

Une étude américaine de vaste ampleur montre que les adolescents d'aujourd'hui dorment moins que les [ ... ]

Lire Plus...
Journée internationale  de la jeune fille : ‘’renforcer le pouvoir de ...
12 Oct 2017
Journée internationale  de la jeune fille : ‘’renforcer le pouvoir de la fille, lutter contre les violences faites aux filles’’

La journée internationale de la jeune fille, célébrée le 11 octobre de chaque année, a été marquée [ ... ]

Lire Plus...
UNICEF lance U-Report, une plate-forme sociale pour amplifier la voix ...
10 Oct 2017
UNICEF lance U-Report, une plate-forme sociale pour amplifier la voix des jeunes

U-Report est une plate-forme sociale disponible via Facebook, Twitter et SMS, développée par l’UNICEF, [ ... ]

Lire Plus...
Hygiène féminine et l`avenir scolaire des jeunes filles
15 Sep 2017
Hygiène féminine et l`avenir scolaire des jeunes filles

Les règles font partie de la vie des femmes. Apparaissant à 12 ans chez certaines avec le début de [ ... ]

Lire Plus...