Fatim Porquet /DG de SHINING : ``nous avons tout pour réussir chacun à son niveau, il suffit juste d`y croire ``

Directrice Générale de SHINING, jeune société spécialisée dans la planification, l’organisation, la décoration d’évènements (Event Planner) et location de matériel de décoration haut de gamme, FATIM PORQUET est mariée et mère de 4 enfants. 

Cette femme, dynamique, dévouée et serviable, est passionnée de décoration…de l’art du beau ! Sa flamme pour l'esthétique, l’a poussé à créer une entreprise pour pérenniser sa passion dans ce domaine. Excellente dans cet univers fascinant, FATIM PORQUET nous emmène dans sa  spécialité à la découverte d’une expérience, d’un mode vie. 

Intéressons-nous à votre parcours

Merci pour cette opportunité que vous m’accordez pour vous partager ma passion. je suis diplômée de l’Ecole de Commerce de l’INPHB de Yamoussoukro. Après ma sortie de l’école, mon insertion dans la vie professionnelle n’ayant pas été systématique, j’ai entrepris plusieurs activités pour me prendre en charge. J’ai vendu de l’aloco, puis des chaussures pour dames et par la suite des vêtements. J’ai ensuite eu l’opportunité d’exercer dans une boite d’informatique comme commerciale. C’est de là qu’est partie ma carrière professionnelle et je suis aujourd’hui commerciale grands comptes dans l’une des plus prestigieuses compagnies de téléphonie de la place.

Chasser le naturel et il revient au galop, dit-on ! Mon esprit d’entreprenariat a vite repris le dessus. C’est ainsi que ma passion pour l’organisation, pour la décoration m’a poussé à mettre sur pieds « Shining ». 

Il faut préciser que dans l’intervalle j’ai suivi plusieurs formations online et même effectué des voyages d’études et de découvertes sur la l’organisation d’évènement et la décoration dont le plus récent à Accra avec Preston BAILEY, un confrère et l’un des meilleurs décorateurs des USA. 

Avez-vous été confrontée à des difficultés au début de votre carrière ?

Oui, Bien entendu! Vous n’êtes pas sans savoir que les débuts de toute aventure sont souvent périlleux.Les principales difficultés ont été de pouvoir allier, mon activité professionnelle avec ma passion, qui comme toute passion occupe beaucoup d’espace et de temps… J’ai dû à cet effet définir des priorités. Ensuite, il m’a fallu me faire une place et un nom dans un milieu très concurrentiel. Pour cela il m’a fallu m’accrocher à mon rêve, à ma vision et travailler avec tout mon cœur. Loin de moi l'idée d’être déjà au sommet. Toutefois, J’estime que dans la hardiesse et par mon travail acharné, je su m’affirmerUne autre difficulté et non des moindres, a été de trouver le financement pour lancer mes activités. Contrairement à ce que l’on pense la décoration coûte chère !

Expliquez-nous ce qu’est exactement la décoration de luxe.

Bien! Avant tout, pour moi le luxe est lié à l’excellence, la rareté et le raffinement. Donc dans ma vision, chaque décoration doit revêtir ces trois critères : Excellence, rareté et raffinement. Cela passe par la qualité du matériel utilisé, le désir de toujours fournir le meilleur service qu’il soit. Chaque évènement étant particulier voir unique, nous nous efforçons à ne pas fournir un service de façon récurrente, c’est-à-dire ne pas dupliquer une même décoration sur deux évènements. Ensuite vient le détail (ma touche personnelle) qui fait toute la différence pour créer une émotion.

Quelles sont vos sources d’inspiration ? 

Ce qui m’inspire c’est de pouvoir créer le beau et susciter des émotions chez mes clients. Je m’inspire également du travail d’autrui (via des recherches sur la toile) sans toutefois chercher à copier. En fait, il faut savoir reconnaitre lorsque quelqu’un fait quelque chose de bien et savoir y ajouter sa touche personnelle pour faire la différence.  Je regarde beaucoup ce qui se fait en Europe, aux USA et même juste à côté (Ghana, Gabon, etc.). En un mot je souhaite offrir le meilleur de moi à mes clients. Leur satisfaction est ma plus grande source d’inspiration et de motivation. 

Êtes-vous décoratrice uniquement pour les mariages ou pour d’autres événements ?

La décoration d’évènements (mariage, baptême, anniversaires, etc.) est mon domaine de prédilection. Joignant l’utile à l'agréable, je travaille sur  d’autres types d’événements aussi. Ce sont notamment, des événements privés et corporate. Pour les entreprises, j’organise des conférences de presse, des dîners gala, des expositions pour ne citer que cela…. 

Quels types de personnes en général, font appel à vos services? Est-ce des personnes qui manquent de temps pour réaliser leur décoration intérieure seules, ou celles qui manquent d’idées, ou encore un peu des deux?

Disons les deux puisque nous rencontrons souvent des personnes qui ont du mal à dire exactement ce qu’elles désirent. Dans ces conditions, on agit en tant que conseiller en  leur faisant des propositions idoines, plaisantes et susceptibles de les accrocher. À côté de ces personnes, nous avons celles  qui savent exactement ce qu’elles veulent.  Elles n’ont peut-être pas l’expertise pour la mise en valeur de ce désir, nous répondons à leur sollicitation en tant que professionnel.

Les clients peuvent-ils imposer leurs goûts ou leur style personnel, imposer des contraintes au décorateur?

Je ne parlerai pas de contraintes, en revanche nous nous érigeons en conseiller. Pour être précise,  nous prenons d’abord le souhait du client,  nous  l’améliorons dans la mesure du possible étant donné notre expérience dans le secteur. Sinon, je n’ai pas encore été confrontée à un tel cas. 

Est-ce que vos clients ou décorateurs d’intérieur sont influencés par les tendances du moment?

Oui, beaucoup. Avec la venue de l’Internet, le monde est chez vous. Il n’y a plus de frontière. Nos clients ont donc la possibilité de voir ce qui se fait ailleurs. Quoi de plus normal que vouloir donner forme à ses rêves. Et ils ont ce droit de vouloir ici en Côte d’Ivoire ce qui se fait ailleurs. 

Quelles sont les nouvelles tendances pour 2017?

De plus en plus, les gens veulent donner une identité à leurs évènements. Par exemple pour les mariages, les thèmes en vogue actuellement sont : Bohème et champêtre. Le vintage reste également d’actualité.

Et en termes de couleurs, c’est surtout le saumon, les couleurs pastel qui sont plus à la mode. Toutefois, le jaune refait surface au niveau de l’Europe, donc  faudrait pas s’étonné de le voir s’inviter dans nos cérémonies les mois prochains.

Que retrouve-t-on dans tous les endroits que vous avez décorés ?

L’idée de savoir que leur événement est particulier et exceptionnel, J’aimerais que ce soit du ‘’jamais vu’’… Mettre en avant-plan la personnalité du client dans l’organisation étant notre priorité, nous ne nous limitons pas à la mise en place. Il faudrait absolument que le client puisse se retrouver dans ce qu’on lui propose. La demande du client est le rêve que nous réalisons avec lui en apportant une touche spéciale et particulière de sorte qu’il puisse dire « ’’wahou’’ c’est exactement ce que je voulais, c’est à ma convenance. ». Et chacune des personnes étant particulière, différente, la réalisation de son désir doit pouvoir l'être également. C’est d’y mettre un peu de sa personnalité dans ce qu’on produit.

Quels sont vos objectifs, vos envies de développement ?

Mon objectif à court terme est de pouvoir acquérir plus de matériel, mais du matériel rare et de qualité, et de pouvoir renouveler ce matériel assez régulièrement pour toujours proposer quelque chose de nouveau, d’extraordinaire à ma clientèle.

Je compte dans un futur plus lointain, avec la grâce de DIEU, ouvrir une salle de réception avec toutes les commodités, et une architecture à couper le souffle. Cette salle que je veux polyvalente pourra accueillir toutes sortes d’évènements : depuis le mariage à une conférence, en passant par un diner gala ou une exposition ….

 Quels sont les conseils à donner à ceux qui veulent se lancer?

Je pense qu’il faut suivre ses rêves. Une personne n’est heureuse que quand elle fait ce  qu’elle aime. Et c’est encore meilleur quand elle y gagne sa vie. Donc je dirai ‘’vas-y’’ tant que la satisfaction personnelle est au bout et que cela  puisse rapporter de l’argent pour pouvoir subvenir aux besoins. Il est vrai que le marché a l’air saturé, mais il y’a de la place pour tout le monde et chacun a sa touche personnelle. Je crois que nous avons tout pour réussir chacun à son niveau, il suffit juste d’y croire et de se mettre au travail. La grâce de Dieu fera le reste.  

 

Florence Bayala

 

 

 

VOIR AUSSI

Burkina : Marie Danièle Sebgo, le beurre de karité autrement
20 Avr 2018
Burkina : Marie Danièle Sebgo, le beurre de karité autrement

Du cosmétique à base  de beurre de karité « par elles et pour elles ». C’est l’idée d’entreprise [ ... ]

Lire Plus...
Qui est Basani Maluleke, première femme noire à la tête d`une banque e...
16 Avr 2018
Qui est Basani Maluleke, première femme noire à la tête d`une banque en Afrique du Sud ?

Encore une dans l’histoire ! A compter du 1er avril, Basani Maluleke prend pleinement ses nouvelles [ ... ]

Lire Plus...
Seynabou Dia : « Osons entreprendre et valoriser nos success stories !...
12 Avr 2018
Seynabou Dia : « Osons entreprendre et valoriser nos success stories ! »

Que serait l'Afrique sans les femmes ? Voilà une question fondamentale pour un continent désormais [ ... ]

Lire Plus...
Botswana : Bogolo Joy Kenewendo ministre à l`âge de 30 ans
10 Avr 2018
Botswana : Bogolo Joy Kenewendo ministre à l`âge de 30 ans

« Aux âmes bien nées, la valeur n’attend point le nombre d’âge ». Elle s’appelle Bogolo Joy [ ... ]

Lire Plus...
Samukelisiwe Cele, la jeune surfeuse qui brise les préjugés sur ce spo...
05 Avr 2018
Samukelisiwe Cele, la jeune surfeuse qui brise les préjugés sur ce sport en Afrique du Sud

Le surf considéré dans le temps comme un sport privilégié, réservé aux riches et aux blancs, séduit [ ... ]

Lire Plus...
Au Soudan, la première femme coach d`un club de foot masculin
03 Avr 2018
Au Soudan, la première femme coach d`un club de foot masculin

Au Soudan, une équipe nationale féminine de football demeure un rêve lointain. Mais Salma al-Majidi [ ... ]

Lire Plus...