Les Saoudiennes marchent pour le droit de conduire

En Arabie Saoudite, les femmes n’ont pas le droit de conduire. Pour lutter contre cette interdiction et dénoncer la mise sous tutelle masculine, de nombreuses Saoudiennes ont commencé à se filmer en marchant pour dénoncer cette bêtise.

C'est une rébellion pacifique, 2.0, et à pied, qui a débuté à la fin du mois de mars. Une jeune étudiante saoudienne, Manahel, a commencé à se filmer en train de marcher pour se rendre à son université dans le but de dénoncer l'interdiction de conduire pour les femmes. D’habitude, c’est son père qui l’emmène en voiture à l’école mais celui-ci est tombé malade et Manahel n’a donc plus que ses jambes pour se rendre dans son établissement scolaire. Mais la jeune femme souffre d’une arthrose au genou ce qui aggrave son état de santé.
D’où sa réaction, devenue virale et encouragée par le hashtag #RésisterEnMarchant.

Le site des Observateurs France 24 a recueilli les commentaires des jeunes Saoudiennes qui ont pris part à ce mouvement.
 Manahel raconte : “L’abonnement mensuel pour le bus – réservé exclusivement aux femmes – coûte 600 rials [environ 150 euros]. Mais je n’ai pas les moyens de le payer car je suis encore étudiante. Je suis donc contrainte de marcher une heure et demie chaque jour pour me rendre en cours, alors qu’un trajet en voiture ne dépasse pas les 10 minutes. Je suis très frustrée, car j’ai des douleurs au genou. Je pourrais me déplacer avec la voiture de mon père, mais je ne peux pas à cause de cette loi absurde”.

Et pour les hommes d’Arabie Saoudite, une femme marchant seule dans la rue est considérée comme “inappropriée” et fait l'objet de critique, voire d'insultes. 

Une absurdité qu’elles tentent donc de dénoncer. Si certaines d’entre elles se filment avec le voile par peur de la police religieuse, d’autres le font sans. 
C’est le cas de Mariam al-Hubail, une institutrice : “Je suis également contre le fait qu’on impose le voile aux femmes. J’estime avoir le droit d’aller au travail, à l’université, sans être obligée de le porter. Je me suis donc filmée sans le voile, car je suis contre le fait qu’il soit obligatoire.''

Les Saoudiennes vivent au quotidien sous la tutelle des hommes, que ce soit leur mari, leur père ou leur fils. Ce manque de liberté est aberrant et il faut du courage pour oser prendre part à ce type de mouvement,à visage découvert. Pour l’instant l’histoire ne dit pas si cette manifestation aura des conséquences positives sur l'avenir et les droits des femmes. Mais c’est tout ce qu’on leur souhaite.

 

Source: aufeminin.com

VOIR AUSSI

Concubinage: quels sont mes droits?
21 Juil 2017
Concubinage: quels sont mes droits?

Vous vivez avec votre conjoint(e) sans être marié ni pacsé ? Pour connaître vos droits, on vous dit [ ... ]

Lire Plus...
Mariages précoce et forcé : Un imam et sa femme condamnés à 8 mois de ...
20 Juil 2017
Mariages précoce et forcé : Un imam et sa femme condamnés à 8 mois de prison

Le tribunal de première instance de Faranah a rendu en public ce mercredi, 19 juillet 2017 sa décision [ ... ]

Lire Plus...
En Arkansas, une femme violée devra obtenir l`autorisation de son viol...
14 Juil 2017
En Arkansas, une femme violée devra obtenir l`autorisation de son violeur pour avorter

Un soir, vous êtes victime d’un viol par un inconnu. Il ne vous donne plus aucun signe de vie, mais [ ... ]

Lire Plus...
États-Unis : il éduquait les enfants de sa femme au pistolet paralysan...
12 Juil 2017
États-Unis : il éduquait les enfants de sa femme au pistolet paralysant

Un Américain de 22 ans est poursuivi pour avoir fait usage d’un pistolet à décharge électrique [ ... ]

Lire Plus...
Caroline du Nord : une loi autorise les hommes à finir un rapport sexu...
30 Jui 2017
Caroline du Nord : une loi autorise les hommes à finir un rapport sexuel même si la femme dit non

En Caroline du Nord, il est encore légal, en 2017, de poursuivre un rapport sexuel qui devient violent [ ... ]

Lire Plus...
Quelle succession pour l`enfant adultérin ?
29 Jui 2017
Quelle succession pour l`enfant adultérin ?

Les secrets de famille les mieux gardés éclatent pourtant parfois au grand jour ! Le cas de l'enfant [ ... ]

Lire Plus...