L`engorgement mammaire : découvrez les bienfaits du chou sur les seins

Beaucoup de femmes sont sujettes à l’engorgement mammaire au début de l’allaitement. Ce phénomène, bien que pas très grave, peut provoquer un inconfort et des douleurs au niveau des seins. Il existe plusieurs façons de traiter ce trouble, dont une qui peut paraitre un peu bizarre ! Zoom sur les causes de l’engorgement, ses symptômes, son traitement et les moyens de prévention.

Qu’est-ce que l’engorgement mammaire ?

L’engorgement mammaire est un problème qui survient lors des premiers jours d’allaitement (généralement entre le 2ème et le 4ème jour postpartum), ou après une tétée manquée. Il s’agit d’une congestion due à une inflammation des seins qui compresse les canaux lactifères, empêchant  ainsi le lait de s’écouler.

L’engorgement mammaire se manifeste par des seins lourds, durs et douloureux et par une rétraction du mamelon. En ressentant ces symptômes, les femmes pensent généralement qu’il s’agit d’un excès de production de lait, alors que ce n’est pas le cas. Cet engorgement est en réalité causé par l’amoncellement de sérum sanguin au niveau des cellules productrices de la glande mammaire, pendant la montée de lait, ce qui provoque l’apparition d’un œdème. Suite à ce gonflement, l’aréole se contracte tellement que le bébé trouve une difficulté à téter.

Que faire en cas d’engorgement ? 

L’erreur que font de nombreuses femmes quand elles sont sujettes à un engorgement mammaire, c’est qu’elles arrêtent de faire téter leur bébé ou le font beaucoup moins fréquemment qu’avant. Ce qui est très mauvais. Il est très important de faire téter pour stimuler le système et le relancer. Cette action de succion que fait le bébé va déclencher l’éjection du lait et réduire l’engorgement. Il est conseillé de prendre une douche chaude ou d’appliquer une serviette chaude sur les seins afin de les détendre avant l’allaitement. La chaleur va aider à améliorer la circulation sanguine, ce qui permet de diminuer l’engorgement.

Par contre, pour soulager les douleurs de l’engorgement, il faut appliquer du froid. Faites un jet d’eau froide à la fin de votre douche, mettez des serviettes froides sur les seins ou des glaçons enveloppés dans une serviette. Vous pouvez aussi faire des massages légers des seins.

Outre ces conseils, il existe aussi une astuce de grand-mère, réputée pour son efficacité à atténuer les douleurs liées à l’engorgement mammaire : les cataplasmes de chou.

Comment utiliser le chou pour soulager les douleurs de l’engorgement mammaire ?

Le chou a pendant longtemps été utilisé par les femmes pour atténuer les douleurs aux seins. C’est un remède naturel, simple et surtout très économique qui date du temps de nos grand-mères, mais qui jusqu’à aujourd’hui reste très prisé. D’ailleurs la Leche League, une association internationale qui encourage l’allaitement, recommande cette astuce en cas d’engorgement.

Comment procéder ?

- Prenez du chou vert et placez-le dans le réfrigérateur pour qu’il refroidisse un peu

- Une fois frais, prenez deux feuilles larges et lavez-lez avant de les séchez soigneusement

- Vous pouvez enlever le centre des feuilles ou les aplatir pour qu’elles soient adaptées à la forme de vos seins

- Placez les feuilles sur vos seins, en les maintenant avec votre soutien-gorge, et laissez agir pendant 20 minutes

Vous pouvez répéter cette astuce deux fois par jour. Stopper son utilisation dès que les douleurs diminuent et l’engorgement disparaisse. Notez que cette astuce est réputée pour diminuer la production lactée en cas d’utilisation très fréquente.

Pourquoi les feuilles de chou sont efficaces ?

Le chou est réputé pour être un puissant anti-inflammatoire et antalgique. Utilisé en cataplasme, il permet de soulager les inflammations, mais aussi les bronchites et les douleurs musculaires. Appliqué sur les seins, le chou aide à réduire les gonflements ainsi que les douleurs causées par l’engorgement mammaire.

Généralement, ces sensations d’inconfort diminuent en 24 heures et disparaissent complètement en deux jours. Cependant, si l’engorgement persiste pendant longtemps, il s’avère important de consulter un médecin pour éviter les complications, notamment les infections.

Comment prévenir l’engorgement mammaire ?

Encore une fois, la solution pour éviter l’engorgement mammaire est d’allaiter très fréquemment, en donnant les deux seins. Cependant, si le bébé ne tête pas beaucoup,  vous pouvez tirer le lait.

Il est aussi conseillé de ne pas être tendue, mais plutôt se relaxer au moment de la tétée. Veillez aussi à ce que le bébé soit bien positionné et qu’il vide le sein pendant chaque tétée. Le choix du soutien-gorge a aussi son importance ! Il est indispensable de choisir des soutiens-gorge qui ne compressent pas la poitrine afin de prévenir les problèmes de circulation sanguine.

 

 

Source : santeplusmag.com

VOIR AUSSI

Des femmes enceintes plus âgées et davantage en surpoids, une tendance...
17 Oct 2017
Des femmes enceintes plus âgées et davantage en surpoids, une tendance qui inquiète

Entre 2003 et 2016, l’âge moyen des femmes enceintes n’a cessé d’augmenter, tout comme le nombre [ ... ]

Lire Plus...
Nos 10 conseils forme et bien-être pour le premier trimestre de la gro...
16 Oct 2017
Nos 10 conseils forme et bien-être pour le premier trimestre de la grossesse

Etre au mieux dans sa tête et dans son corps, en pleine forme et au top de son éclat : toutes les futures [ ... ]

Lire Plus...
Naissance avant terme ou accouchement prématuré: comprendre cet événem...
12 Oct 2017
Naissance avant terme ou accouchement prématuré: comprendre cet événement inattendu

En règle générale, la grossesse dure de 37 à 42 semaines. Le travail prématuré est un travail qui [ ... ]

Lire Plus...
Voici comment retarder ses règles naturellement sans pilule
06 Oct 2017
Voici comment retarder ses règles naturellement sans pilule

Une femme peut avoir de multiples raisons de vouloir retarder ses règles. Elle pourrait notamment avoir [ ... ]

Lire Plus...
Se remettre d`une césarienne
03 Oct 2017
Se remettre d`une césarienne

Bien que largement pratiquée de nos jours, elle demeure un acte chirurgical important. Voici quelques [ ... ]

Lire Plus...
Cholestérol : le taux normal chez une femme enceinte
28 Sep 2017
 Cholestérol : le taux normal chez une femme enceinte

Lors de la grossesse, le corps de la femme subit de nombreuses modifications hormonales. Il n'est donc [ ... ]

Lire Plus...